Il y a quelques temps, j’ai écrit cet article sur mon ancien blog perso. Je suis retombé dessus il y a quelques jours et je dois dire que je trouve que ma prose du moment était particulièrement élaborée … alors je vous la partage (en espérant que Google ne classifiera pas cet article de #DuplicateContent ) !

PUBLIÉ LE 

Je sais que mon blog n’a qu’une très faible audience et je le répète, ces réflexions n’engagent que moi et je ne suis pas médecin, mais des questions, des interrogations subsistent.

Depuis fin 2009, des médecins, spécialistes en ophtalmologie, des chirurgiens, des généralistes, du personnel soignant, j’en ai côtoyés ! Peut être même qu’un jour je mettrais entre ces lignes mon dossier médical …

Résidant au Luxembourg, j’ai consulté au Grand Duché, bien entendu, en France (Paris, Bordeaux, Rouen, Strasbourg, …), en Belgique (Liège) et en Allemagne (Trier, Homburg), en Suisse (Lausanne) … J’aurais même poussé jusqu’en Italie si toutes mes histoires ne nuisaient pas tant à mes proches (d’où un peu ce besoin d’avancer, vite, ces derniers mois). D’aucun vous diront qu’avec les langues, ce n’est pas toujours facile … En ce qui me concerne, avec l’Anglais et le Français le corps médical et moi nous sommes très bien compris !

Je me suis toujours efforcé de leur montrer le plus grand des respect … ( comme il devrait par ailleurs être dû à tous ! ) mais ce qui m’a souvent frappé, a été l’attitude de certaines de ces personnes.

Entre celles qui passent la main au confrère … Et au-moins, louées soient-elles, elles ont le courage de le dire !

Entre celles qui se prennent pour Dieu (et encore, je suis large) « pas de soucis, on va vous régler tout ça dans la semaine » … Sans avoir ne serait-ce qu’écouté ce que je venais de leur raconter et notamment que telle ou telle solution (lunettes, lentilles, …), ça avait déjà été fait … « oui mais pas avec moi ou mes équipes » … Pas faux et 3 mois après « ah bah c’est pas bon, mais essayons ça alors » … « mon oeil ! » … Ciao !

Et entre celles qui prennent le gars (je n’ose pas parler de patient) dans leur cabinet pour un menteur fainéant qui a trouvé une excuse pour ne plus bosser … (il faut penser que dans mon cas, j’ai été 1 an en arrêt de maladie, certes, mais j’ai aussi fait un trait sur le sport, sur la conduite, …).

Il y en avait quand même de bons ;-)).

Mais mince, pourquoi est-ce que le comportement vis à vis du patient ne prend pas plus de place dans les formations de médecins ?! ?! ?! Pourquoi est-ce que l’écoute du patient n’est plus au centre de leurs diagnostique ? Et dans le traitement ?

Et mon dernier épisode en date au service Neuro-chir de l’hôpital en est des plus révélateurs (pour rappel, jetez un oeil à mes derniers articles : ici et ) … La prise en charge des premiers jours, ça va, mais on se retrouve ici, sans rien avoir demandé, personne ne vous dit pourquoi « 1 méningite virale, non contagieuse, mais a priori virale, même si on n’a pas pu identifier quel virus » !!! Heuuuh … Ce serait comme de dire que (toute intervention scientifique ou divine gardées), il est possible qu’une femme vierge porte un enfant ? Non mais de qui se moque-t-on ? C’est vraiment, à mon sens, prendre les malades pour plus bêtes qu’ils ne sont …

Avec cette première greffe, la vie me donne 1 seconde chance. Profitons-en !

Enfin … Je m’emporte …

Mais que voulez-vous ! Parler, ça soulage … Je garde quelques anecdotes de ce dernier séjour pour les raconter plus tard … Et si j’oublie, questionnez-moi sur l’histoire des perfusions.

« Bon rétablissement » !

Leave a Comment